Edito 21e Festival d’automne en Creuse de Jazz à La Sout

C’est un grand plaisir de vous retrouver pour la 21ème édition du Festival d’automne en Creuse de Jazz à La Sout qui cette année va donner de la VOIX ! Inscrit durablement dans notre territoire et très attendu des festivalières et festivaliers, cet évènement culturel rassemble et irrigue un véritable esprit de convivialité et de partage autour d’une musique de métissage et de liberté : le jazz.
Cette manifestation ne pourrait exister sans la présence d’une formidable équipe de bénévoles, sans la forte implication des professionnels de Musique(s) en Marche, sans l’engagement de tous nos partenaires et la fidélité d’un public enthousiaste. Merci infiniment à toutes et tous.
Le Festival a su adapter son concept aux spécificités de notre territoire rural et en valoriser les ressources et les atouts en s’appuyant sur le dynamisme du tissu associatif, des acteurs culturels locaux et de l’ensemble des collectivités partenaires. Le principe d’une exigence artistique de grande qualité a été posé dès le départ de cette aventure et en détermine la programmation. Le public peut ainsi découvrir des artistes talentueux, habitués de scènes prestigieuses tant en France qu’à l’étranger et qui viennent dans ce festival - dont la réputation ne cesse de grandir - se produire dans les salles de nos communes, simplement parce qu’ils sont conquis par l’esprit Jazz à la Sout et l’accueil chaleureux qu’ils reçoivent.
Enfin, une des singularités de ce festival demeure sa mobilité. Son caractère itinérant suscite la rencontre, contribue à toucher le plus large public possible et ainsi à réduire les inégalités territoriales d’accès à la culture. L’objectif de Musique(s) en Marche n’est pas de créer une simple parenthèse enchantée autour d’un évènementiel éphémère - fut-il un moment  « magique » ! - mais de générer, sur la durée, du lien social autour de projets fédérateurs et d’espaces de solidarité.
Cette 21ème édition va vous entraîner dans un voyage aux sonorités multiples portées par les VOIX. Le chant est à l’origine de la musique de jazz lorsque dans les champs de coton, les afro-américains réduits à l’esclavage entonnaient les work songs contenant des messages cachés de résistance et d’espoir. L’esprit du jazz s’est nourri de la profondeur de ces chants qui touchent à des thèmes universels et qui ont leur place parmi les grands témoignages humains. Il en est ainsi par exemple des negro-spirituals dont Marguerite Yourcenar disait qu’ils «  font partie du patrimoine poétique de l’humanité ».
Le jazz est, depuis l’origine, une musique de création et de l’instant, une musique imprévisible qui prend à contre-pied conformisme et idées reçues. C’est un espace d’improvisation et de liberté qui fait de cette musique intemporelle à l’âme rebelle, un langage universel, un véritable « art de vivre » que nous vous invitons à partager durant ces trois swinguantes semaines. Très beau festival à toutes et à tous.

Françoise Philbet, Présidente de Musique(s) en Marche
Thierry Bourguignon, Directeur de Musique(s) en Marche